Le Grand Milenko… la confirmation

Mois de décembre 1997, peu de temps avant les vacances scolaires. Au lieu de rentrer à la maison et faire mes devoirs,

je suis allé faire un tour au Virgin des Champs Élysées ( Rip ), oui encore et toujours. Je passe les détails techniques sur ma déambulation en ces lieux. Un tour aux bac rap us à la lettre « E » pour Esham. Que dalle…

Lettre  » i  » pour Insane Clown Posse.Ce duo composé de Shaggy 2 Dope et Violent J. Qui est qui ?( je ne sais pas encore à l’époque lequel est lequel. tant pis.)

Tiens donc… il y a un compartiment du nom du groupe, ça me semble même pas normal.

iI n’y a qu’un seul disque. il s’agit de The Great Milenko. La couverture est sobre mais énigmatique. L’album est en import donc le prix est élevé, je crois qu’il était à 199 francs.. j’ai le disque dans les mains et il n’est pas question que je le lâche, même à ce prix là.

Je me dirige vers un vendeur Virgin qui gérait le rayon Hip Hop, je lui pose des questions. Je me souviens lui avoir demander combien d’exemplaires ils avaient reçus. Le type m’a répondu quelque chose comme  » pas beaucoup, on en a eu que 5… et pour l’instant on en attend pas d’autre ».

Je résume la pensée du vendeur  » c’est maintenant ou jamais que t’achètes ton truc « , je l’ai senti dans son regard, si si.

Zouuuu passage en caisse, métro, maison. Cd dans la stéréo. Ecoute globale de l’album d’une traite sans zapper un titre. Pas d’avance rapide. C’est passé comme une lettre à la poste. Et il est magique ce disque. va falloir remettre une session de lecture. Je suis fasciné. Ce groupe a son univers bien à lui. Je sais ce que l’on pourrait me rétorquer. Chaque groupe à son univers.

Mais The Great Milenko a une richesse incroyable, c’est sombre, déjanté, on trouve du rap, des sonorités agressives et des clowns aux flows irréprochables. Et sans connaitre l historique d’Insane Clown Posse on s’embarque dans le  » Carnaval Sombre « . Je ne rentrerai pas dans la description de ce qu’est le Great Milenko ni le Dark Carnival, des pages francophones sur WIKIPEDIA font tres bien le boulot de manières absolument complètes.

Dans un billet précédent je concluais en disant que j’étais un Juggalo sans le savoir. En écoutant Great Milenko, ce fût une véritable confirmation. Je te rassure je ne suis pas un extra-terrestre, à moins que… bref.

Parlons un peu de Great Milenko. A la base, Disney Land Records ( oui le label de Mickey ) gérait le projet. Je pense que Mickey ne devait pas gérait des masses, en effet, le jour de la sortie en Amérique, l’album fût tout simplement annulé au moment où les cds etaient déjà en vente, les magasins avaient pour intstruction de retirer les disques de la vente. Motif? Le contenu des lyrics ne collaient pas vraiment avec la sympathique souris de Walt. Trop Violent. Ce qui veut dire qu’ils n’ont écoutés l’album que le jour de la sortie? Bizarre vu le budget pour faire ce disque, beaucoup de moyens pour la prod, les cachets de Steve Jones ( ex Sex Pistols) et Slash ( ex Guns n Roses ). Great Milenko en mode fiasco, ICP prend la souris par la queue et lui met une bonne carotte. Procédure judiciaire, ICP gagne contre la souris, le cash arrive, et Violent J pourra s’acheter une voiture avec vitres electriques. ( Oui c’est tres anecodtique ).

Devant la débâcle et le retentissement de l’affaire Milenko, le groupe reçoit de la visibilité de la part des médias, l’affaire est évoquée aux JTs américains, Howard Stern évoque l’affaire dans son Stern Show. L’album ressort sous la coupe du label Island Records, et c’est le carton plein. L’affaire Mickey attire des curieux en plus de la fan base de la premiere heure qui a augmentée.

Parallèlement les ICP se font connaitre à la Extreme Championship Wrestling en faisant quelques apparitions lors de shows. Oui, les Insane Clown Posse sont des mordus de catch, comme moi. Les ventes du Great Milenko sont bonnes, mais les critiques de l’époque ont du mal à cerner ce groupe ainsi que son univers musical et le flinguent par gratuité. Il semblerait que Kiss soit le seul groupe à avoir le droit de faire de la musique tout en se maquillant (ironie).

ICP devient le groupe  » le plus détesté du monde  » mais rentre dans la légende de l’underground à sa manière. A la production et composition, c’est le tres grand Mike E Clark.qui sévit. Musicien et producteur américain connu et reconnu dans le métier, le mec est un véritable génie sonore, touche à tout et passionné par le son, je crois qu’on peut réellement le considérer comme un membre à part entière du groupe.

Les clowns font toujours parler d’eux en cette année 1997 à tel point que la fédération de catch la plus connue du monde WWF ( actuellement WWE ) entre en contact avec eux, réalisant un rêve de gosse les ICP acceptent l’offre qui leur donneront une occasion de bosser avec eux et se faire un beau coup de pub pour l’année 98. Cette collaboration sera un succès d’un point de vue marketing mais pas une expérience pleinement réussie pour le duo de Détroit.

Pour illustrer l’ambiance musicale qui règne dans le Great Milenko j’ai sélectionné 3 titres :

 

 

Laisser un commentaire

Fanny dans la Nièvre |
Les peripeties de Lilabrune |
Requiem |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Prise de tête
| Avyzooey
| Renaissance62